Archives
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004

Nouvelles   Share

La Table Éducation Outaouais crée une alliance pour la cause de l’enseignement supérieur

La Table Éducation Outaouais (TÉO) présentait ce matin son nouveau comité de travail, l’Alliance pour la cause de l’enseignement supérieur en Outaouais (ACESO). « C’est pour lutter contre l’exode massif de milliers d’étudiants vers les établissements d’enseignement supérieur d’Ottawa, les énormes pertes financières pour la région ainsi que le besoin urgent de main-d’œuvre qualifiée que nous allions nos forces », mentionnait M. Jean Vaillancourt, président de la TÉO et de l’ACESO, lors de la conférence de presse.

Demande au cœur de la démarche

Au cœur de sa démarche, l’Alliance demande au gouvernement du Québec de fournir un appui exceptionnel et substantiel afin de :
•bonifier l’offre de programmes des établissements d’enseignement supérieur en concordance avec les besoins urgents et récurrents de main-d’œuvre qualifiée en Outaouais;
•soutenir la réintégration des milliers d’étudiants en exode dans un établissement d’enseignement supérieur d’Ottawa;
•corriger le financement de l’UQO.

Une alliance reconnue et soutenue par le milieu

Cette alliance, composée du Cégep de l’Outaouais, du Heritage College, du Collège préuniversitaire Nouvelles Frontières, de l’Université du Québec en Outaouais et des commissions scolaires francophones de la région, a déjà reçu l’appui de plus de 100 partenaires de l’Outaouais. « Nous voulons sensibiliser et mobiliser tous les acteurs clés et toute la population de la région à la nécessité d’avoir les moyens adéquats pour que l’Outaouais puisse relever les défis qui sont à ses portes », ajoutait M. Jean Vaillancourt.

C’est à ce titre que Gabriela Peguero-Rodriguez, présidente du conseil étudiant de la section secondaire du Collège préuniversitaire Nouvelles Frontières, lançait un défi à tous ceux présents lors de la conférence de presse ainsi qu’à toute la population de l’Outaouais : celui de convaincre 20 personnes d’appuyer la cause de l’Alliance soit en devenant un ami Facebook de la page de la Table Éducation Outaouais – ACESO, soit en rédigeant une lettre d’appui ou en adoptant une résolution. De plus amples renseignements à ce sujet sont disponibles au www.tableeducationoutaouais.com/aceso/

Notre cause

NOUS, population de l’Outaouais, formons depuis plusieurs décennies une région qui contribue vaillamment au développement économique et au bien-être des citoyens du Québec.

Cependant, la situation actuelle de l’enseignement supérieur met nettement en péril notre croissance, et c’est ensemble qu’il faut agir.

À l’origine de cette situation menaçante, il y a les milliers d’étudiants résidents de l’Outaouais qui poursuivent annuellement leurs études supérieures à Ottawa. De ce fait, ils ne contribuent pas à l’économie de notre région car leur exode représente une perte nette d’au moins 25 000 000 $ par année pour les établissements d’enseignement supérieur de l’Outaouais. Ils ne répondent pas non plus à nos besoins criants de main-d’œuvre qualifiée puisque 25 % des qualifications obtenues du côté ontarien ne sont pas reconnues au Québec.

D’ici 3 ans, l’Outaouais ajoutera plus de 35 800 emplois dont 61 % nécessiteront une formation de niveau supérieur obtenue dans un établissement dont le diplôme est reconnu au Québec. Malgré les différentes initiatives entreprises dans les dernières années auprès du gouvernement du Québec pour combler le manque de programmes, d’infrastructures et de financement reliés aux besoins du marché du travail, nos établissements d’enseignement ne possèdent toujours pas les ressources nécessaires pour former cette relève, particulièrement dans le domaine de la santé. Faits incontournables, les établissements collégiaux de l’Outaouais comptent 29 formations techniques de moins que ceux du Saguenay-Lac-Saint-Jean et 21 de moins que ceux de la Mauricie; de même, l’Université du Québec en Outaouais compte respectivement 38 et 65 programmes de moins que les universités desservant chacune de ces deux régions. De surcroît, l’Université du Québec en l’Outaouais a été privée depuis 10 ans d’un financement totalisant 15 000 000 $.

•NOUS, population de l’Outaouais, prenons très au sérieux le déséquilibre de l’emploi dans notre région et craignons avec raison pour l’avenir de nos jeunes.

•NOUS, membres des Tables jeunesse de l’Outaouais, appuyons sans réserve la cause de l’enseignement supérieur qui améliorera nos conditions de vie et nos possibilités d’emploi au profit des citoyens d’ici.

•NOUS, acteurs économiques de l’Outaouais, désirons que notre région évolue au même rythme que sa croissance démographique et cesse enfin d’être la région la plus négligée de la province tant au niveau du financement universitaire que de ses programmes et infrastructures d’enseignement supérieur.

•NOUS, par la voix des 100 partenaires représentant plusieurs dizaines de milliers de personnes des milieux éducatif, économique, social, culturel, sportif, associatif, fédératif et syndical qui ont adopté une résolution et publié une lettre d’appui formelle pour la cause de l’enseignement supérieur en Outaouais, jugeons qu’il est impératif d’agir pour enfin rectifier l’iniquité flagrante vécue par nos établissements d’enseignement supérieur depuis 10 ans.

Voilà pourquoi nous demandons formellement au gouvernement du Québec de fournir un appui exceptionnel et substantiel dans :
1. la bonification de l’offre de programmes des établissements d’enseignement supérieur en Outaouais en concordance avec nos besoins urgents et récurrents de main-d’œuvre qualifiée;

2. la réintégration des milliers d’étudiants en exode dans un établissement d’enseignement supérieur d’Ottawa chaque année;

3. et la correction du financement de notre université.
Se lier à la cause de l’enseignement supérieur en Outaouais, c’est soutenir l’avenir des jeunes d’ici, contribuer à la qualité de vie des citoyens de notre région et ainsi créer de la richesse pour tous les Québécois.

Appuis du milieu
Affaires municipales
MRC Les Collines-de-l’Outaouais
MRC de Pontiac
MRC Vallée-de-la-Gatineau
Municipalité de l’Ange-Gardien
Municipalité de Cantley
Municipalité de Fort-Coulonge
Municipalité de La Pêche
Municipalité de Papineauville
Municipalité de Val-des-Monts
Ville de Gatineau
Ville de Gracefield
Ville de Maniwaki
Ville de Thurso
Coopératives
Caisse populaire de la Haute Gatineau
Coopérative de développement régional Outaouais-Laurentides
Coopérative des paramédics de l’Outaouais
Conseil régional des Caisses Desjardins Outaouais, Abitibi-Témiscamingue et Nord du Québec
Loge-Action Outaouais
Éducation
Cégep de l’Outaouais
Collège préuniversitaire Nouvelles Frontières
Commission scolaire au Cœur-des-Vallées
Commission scolaire des Draveurs
Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais
Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais
Heritage College
Université du Québec en Outaouais
Santé et services sociaux
Agence de santé et de services sociaux de l’Outaouais
Centre hospitalier Pierre-Janet
Centre Jellinek
Centres jeunesse de l’Outaouais
CSSS des Collines
CSSS de Gatineau
CSSS de Papineau
CSSS Pontiac
CSSS Vallée-de-la-Gatineau
Pavillon du Parc
Développement économique
Carrefour jeunesse emploi Vallée-de-la-Gatineau
Chambre de commerce de Gatineau
Chambre de commerce et Industrie de Maniwaki
Chambre de commerce de Vallée-de-la-Petite-Nation
CLD des Collines-de-l’Outaouais
CLD Papineau
CLD Pontiac
CLD Vallée-de-la-Gatineau
Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais
Conseil régional des partenaires du marché du travail de l’Outaouais
Développement économique – CLD Gatineau
Options Femme Emplois
SADC Papineau
SADC Pontiac
SADC Vallée-de-la-Gatineau
Table de développement social de la Vallée-de-la-Gatineau
Table Éducation Outaouais
Table jeunesse Outaouais
Table jeunesse de Gatineau
Tourisme Outaouais
Culture
Conseil régional de la culture de l’Outaouais
Conservatoire de musique de Gatineau
Impératif français
Président de la Commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine
Société d’histoire de l’Outaouais
Appuis privés
Archevêque Roger Ébacher, Archidiocèse de Gatineau
Gilles Desjardins, Brigil Platine
Jean-Rock Beaudoin, Slush Puppie Canada
Martin Lacasse, Inovaco Ltée - Rona l'Entrepôt Aylmer - Gatineau – Plateau
Stefan Psenak – Conseiller du district d’Aylmer
Sylvie Fréchette, médaillée olympique en nage synchronisée et ancienne membre du Cirque du Soleil
Terry Matthews, Wesley Clover Corporation, Newbridge Networks, Mitel
Appuis du milieu
Associations, fédérations, ordres professionnels et syndicats
Assemblée des groupes de femmes d’interventions régionales (AGIR)
Association des auteurs et auteures de l’Outaouais
Association des cadres scolaires du Québec-section Outaouais
Association des centres de la petite enfance de l’Outaouais
Association de la construction du Québec – région de l’Outaouais
Association des diplômés et des diplômées de l’UQO
Association des familles monoparentales et recomposées de l’Outaouais
Association générale des étudiants de l’UQO
Loisir sport Outaouais
Fondation pour les aînés de l’Outaouais
Fondation de l’UQO
Heritage Faculty
Ordre des comptables agréés du Québec – région de l’Outaouais
Réseau des entreprises du secteur du bois de l'Outaouais
Réseau des femmes d’affaires et professionnelles
Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQO
Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep de l’Outaouais
Syndicat du groupe professionnel de l’UQO
Syndicat du personnel de soutien de l’UQO
Syndicat des professeures et des professeurs de l’UQO

Modifié par:  Direction des communications et du recrutement
Dernière mise à jour:  18.04.2011 15.56

Nouvelles
Événements
Communiqués

 

Savoir Outauouais

l'UQO, ça grandit
Pour nous joindre | À propos du site | Webmestre
Université du Québec en Outaouais, 283 boul. Alexandre-Taché, C.P. 1250, succursale Hull, Gatineau, Québec, Canada, J8X 3X7 | Tél.: 1 800 567-1283 ou 819 595-3900
© Université du Québec en Outaouais, 2007