Archives
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004

Nouvelles   Share

Une étudiante de l'UQO remporte 2 prix à un concours littéraire

Le Journal le Nord dans les Laurentides a décerné les prix dans le cadre de son concours littéraire 2009.

Natacha Nepveu, étudiante de l’UQO au campus de Saint-Jérôme au baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire, a remporté le prix dans la catégorie universitaire et le grand prix La part du Lion décerné par la Ville de Saint-Jérôme au meilleur texte parmi les 9 lauréats.

Le Journal le Nord publiera la nouvelle dans un cahier spécial ainsi que sur son site Internet le 22 avril.

Toutes nos félicitations!

Voici le texte de Natacha Nepveu:


D’une transparence de verre, d’un éclat de soleil, elle glisse le long des rochers et montagnes, se faufile entre deux sillons dans la vallée ou se cache sous la terre l’espace d’un instant et se repose dans sa source, loin de ce qui pourrait lui enlever tout son éclat…

Elle sert de miroir aux images les plus impressionnantes; un ciel bleu, des étoiles en quantité infinie, un levé de soleil multicolore, une pleine lune éclatante, le reflet interrogateur d’un visage d’enfant…

Elle revêt de multiples couleurs, du bleu ciel de l’Arctique, au turquoise des lagunes, au rouge ou au noir d’Asie, au vert des lacs, au brun d’Afrique…

Elle emplit d’infinis espaces comme de petits, elle vole et disparaît, change de forme pour voyager et finit par virevolter et retomber dans son tranquille sommeil…
Elle est l’outil d’expression des multiples tristesses et d’immenses joies, des grandes chaleurs et des sueurs froides…

Elle peut être aussi douce que colérique, aussi froide que chaude, aussi prévisible qu’hypocrite, aussi dynamique que sage…

Elle est l’infime partie de tout, de la feuille de papier en passant par la chaussure et le croissant, elle engendre beaucoup, même l’énergie, elle alimente tout et renchérit tout, même le mendiant….

Elle embellit, revigore et rafraichit ceux qui, du moins, l’utilisent à juste fin…
Alors qu’on se bat pour elle et que d’autres affrontent les grandes chaleurs pour aller à sa rencontre, certains en abusent trop souvent…

Elle peut être une richesse inestimable une fois que l’on affronte la sécheresse, un venin lorsque ses rares sources sont contaminées, mais souvent, pour les gens des pays que l’on dit riches, elle est tout simplement, sous-estimée.

Elle essuie toutes traces de misère ou de durs labeurs, les pires cauchemars, les angoisses, les souvenirs les plus douloureux…

Elle connait les recoins les moins connus de tous, elle soigne mille et un maux, mais peut être la cause des plus affreuses torpeurs…

Elle déplace les icebergs, elle déplace les montagnes, les rochers, elle déplace même les continents et dans sa fureur, tenez-vous loin, elle tue…

Elle est le témoin et la victime de la pollution, elle est à a fois cimetière, habitat naturel et terrain de jeux…

Elle est pure et assure la vie, c’est d’ailleurs son symbole et maintenant on la vend, on vend la vie sous forme d’or bleu…

Elle est dite inépuisable, mais rien n’est infini et encore moins la vie…

Ses gouttes tombent comme le sable d’un sablier, lorsque la dernière goutte tombera, le temps se sera écoulé.

 
Natacha Nepveu

 

Modifié par:  Direction des communications et du recrutement
Dernière mise à jour:  20.04.2009 16.03

Nouvelles
Événements
Communiqués

 

Savoir Outauouais

l'UQO, ça grandit
Pour nous joindre | À propos du site | Webmestre
Université du Québec en Outaouais, 283 boul. Alexandre-Taché, C.P. 1250, succursale Hull, Gatineau, Québec, Canada, J8X 3X7 | Tél.: 1 800 567-1283 ou 819 595-3900
© Université du Québec en Outaouais, 2007