Archives
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004

Nouvelles   Share

Des projets d’infrastructures prioritaires pour l’UQO

En réponse au lancement, le 9 mars dernier, du nouveau Programme d’infrastructure du savoir, le conseil d’administration de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) n’a pas tardé à réagir en proposant, cette semaine, deux projets d’investissements majeurs qui constituent des enjeux de taille : la consolidation du campus Alexandre-Taché ainsi que la création de l’Institut des sciences de la forêt feuillue tempérée (ISFORT). Un investissement totalisant plus de 69 millions de dollars.

Le regroupement des activités académiques sur un même campus à Gatineau revêt une importance capitale pour toute la communauté universitaire dans sa poursuite de l’excellence. Les avantages d’un campus unifié sont nombreux. Il faut d’abord penser à l’enrichissement de la vie étudiante facilitée par une meilleure concertation des effectifs. La concentration des activités d’enseignement et de recherche permettra aussi de nouveaux échanges entre les disciplines. L’UQO propose ainsi une toute nouvelle dynamique pour le centre-ville de Gatineau avec une présence universitaire forte. Déjà l’École nationale d’administration publique (ENAP) loge au cœur de ce qui deviendra l’endroit de premier choix pour la formation dans le domaine des sciences de la gestion. Des discussions ont cours avec le Conservatoire de musique de Gatineau qui a besoin d’espaces additionnels et le campus unifié de l’UQO pourrait s’avérer encore une fois un choix judicieux.

Il y a de plus les avantages financiers d’un tel regroupement : un campus unique permettra la réduction des coûts d’entretien et de fonctionnement, entre autres en permettant d’éviter certains dédoublements de service.

Avec l’ISFORT, un projet développé de concert avec l’Institut québécois d’aménagement de la forêt feuillue, l’UQO souhaite ajouter les sciences de la nature à sa programmation. Pour la région de l’Outaouais, ce secteur doit émerger rapidement afin de répondre aux besoins de formation de la main-d'œuvre et de développement de la recherche en sciences forestières. Ressource naturelle et économique majeure de la région de l’Outaouais la forêt feuillue tempérée doit faire l’objet d’une gestion durable bénéficiant de l’éclairage de recherches de pointe afin d’assurer des retombées d’envergure tant pour l’Université que pour l’économie de l’Outaouais.

L’UQO ne fait pas cavalier seul dans cette aventure puisque les membres de la Conférence régionale des élus (CRÉO) ont appuyé le projet à l’unanimité. De plus, la région de l’Outaouais s’est vue attribuer le créneau de leadership et d’expertise de la production et la transformation du bois de type feuillu dans le cadre du programme des actions concertées de coopération régionale et de développement (ACCORD) du Ministère du Développement économique, Innovation et Exportation du Québec.

Avec ce développement majeur, le campus de l’UQO deviendra un lieu incontournable puisque la Ville de Gatineau revoit son plan d’urbanisme et a choisi d’inclure l’emplacement du futur campus unifié de l’UQO dans les limites de son centre-ville. Lors d’une consultation auprès des citoyens, ces derniers ont indiqué vouloir la création d’un Quartier Latin autour d’une cité universitaire, à l’exemple des grandes villes du monde.

Participons collectivement au développement de notre Université.

 

Modifié par:  Direction des communications et du recrutement
Dernière mise à jour:  17.04.2009 14.28

Nouvelles
Événements
Communiqués

 

Savoir Outauouais

l'UQO, ça grandit
Pour nous joindre | À propos du site | Webmestre
Université du Québec en Outaouais, 283 boul. Alexandre-Taché, C.P. 1250, succursale Hull, Gatineau, Québec, Canada, J8X 3X7 | Tél.: 1 800 567-1283 ou 819 595-3900
© Université du Québec en Outaouais, 2007