Archives
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004

Nouvelles   Share

L’utilisation de la réalité virtuelle pour alléger les troubles d’anxiété sociale

Stéphane Bouchard, professeur au Département de psychoéducation et de psychologie de l’UQO, collaborera avec des étudiants, des diplômés et des chercheurs du Laboratoire de cyberpsychologie dans le cadre d'une étude qui a pour but de documenter l'efficacité d'une intervention pour le trouble d'anxiété sociale, en utilisant la réalité virtuelle, le tout en vue d'aider les clients à affronter leurs peurs. Cette étude s’inscrit dans le cadre des projets ayant été retenus pour une subvention du Programme de subventions ordinaires de recherche du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH).

Le trouble d'anxiété sociale touche une part significative de la population. L’approche de la réalité virtuelle offre une alternative intéressante.  Les études démontrent que les gens réagissent émotionnellement à l’exposition de stimulus virtuels (exposition in virtuo). Ces réactions s’avèrent comparables  à celles observées lors d’exposition in vivo et sont encore plus intenses chez les personnes souffrant de troubles d’anxiété. Les résultats d’une étude pilote à laquelle participait l’équipe de recherche a démontré que la réalité virtuelle permet de réduire significativement le trouble d’anxiété sociale.

L'étude proposée par l'équipe de chercheurs innove par l'usage de la réalité virtuelle et sa rigueur méthodologique. Elle se situe à l’avant-plan des connaissances actuelles et permet d’offrir une alternative utile aux personnes souffrant d’anxiété sociale ainsi qu’à leurs thérapeutes.

Modifié par:  Direction des communications et du recrutement
Dernière mise à jour:  07.12.2007 10.11

Nouvelles
Événements
Communiqués

 

Savoir Outauouais

l'UQO, ça grandit
Pour nous joindre | À propos du site | Webmestre
Université du Québec en Outaouais, 283 boul. Alexandre-Taché, C.P. 1250, succursale Hull, Gatineau, Québec, Canada, J8X 3X7 | Tél.: 1 800 567-1283 ou 819 595-3900
© Université du Québec en Outaouais, 2007