Archives
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004

Nouvelles   Share

Formation à la suppléance: l'UQO souligne la réussite de ses étudiants

Image

En septembre 2006, l'Université du Québec en Outaouais a remis des parchemins soulignant la réussite de ses étudiants de la région de Maniwaki ayant obtenu 30 crédits dans le cadre d'une formation à la suppléance en enseignement.

Fruit d'une étroite collaboration entre l'UQO et la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais, cette formation, dont les premiers cours ont été offerts en 2003, a pour but d’offrir une préparation à des personnes qui sont appelées à agir comme suppléantes et suppléants.

Selon le vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de l’UQO, Denis Dubé, « cette formation ne débouche pas nécessairement sur un diplôme officiel ni sur une autorisation légale d’enseigner (les programmes de formation à l’enseignement comporte en effet 120 crédits), mais elle permet néanmoins de donner des outils aux étudiantes et aux étudiants et d’augmenter ainsi leur employabilité comme suppléantes et suppléants. Il s’agit d’une approche qui a été retenue afin de faire face au mieux à la pénurie de ressources enseignantes qui sévit en Haute-Gatineau.»

La formation a été donnée en deux étapes comportant chacune 15 crédits. Les étudiantes et les étudiants, dont la plupart travaillent, ont suivi la formation à temps partiel. «Pour nous, cela a demandé un total de 32 fins de semaine, pendant presque trois ans», de dire l’un d’entre eux.

Presque tous les treize étudiants étaient présents à la cérémonie : Eldja Elsa Boumaour, Amélie Brien, Line Éthier, Ginette Danis, Esther Dufour, Mélissa Lafrenière, Michelle Lapointe, Pauline Nadon, Kathleen Rail, Jean-François Vinet, Francis Therrien, François Pilon et Normand Daviault.

« Suivre une telle formation, ça demande beaucoup d’engagement personnel. C’est un effort que vous avez consenti pendant plusieurs années et je vous en félicite », de dire M. Dubé lors de la remise des parchemins. Il a ajouté que cette formation offerte à Maniwaki, témoigne de la volonté de l’UQO de prendre toute sa place en région. « Il y a quelques années, nous avons adopté le nom : Université du Québec en Outaouais. Cela souligne notre désir d’assurer une plus grande présence sur tout le territoire de l’Outaouais et la Vallée de la Gatineau est certainement un endroit où nous sentons la nécessité d’être plus présents », de poursuivre M. Dubé.

La plupart des étudiants poursuivent une troisième étape de formation, représentant 12 crédits additionnels. Certains cours pourraient être offerts conjointement avec un groupe du Pontiac qui est en train de se constituer. Les activités feront usage des équipements modernes de vidéo-conférence afin de réunir l’ensemble des participants.

Sur la photo, les étudiants en présence de M. Dubé, Jean-Marie Bergeron, doyen des études, Christiane Benoît, directrice du Module de l'éducation, et Hubert Lacroix, chargé de cours. (Mme Marlène Thonnard, directrice générale de la CSHBO et présidende du conseil d'administration de l'UQO, était absente lors de la prise de photo).

Modifié par:  Direction des communications et du recrutement
Dernière mise à jour:  03.10.2006 13.07

Nouvelles
Événements
Communiqués

 

Savoir Outauouais

l'UQO, ça grandit
Pour nous joindre | À propos du site | Webmestre
Université du Québec en Outaouais, 283 boul. Alexandre-Taché, C.P. 1250, succursale Hull, Gatineau, Québec, Canada, J8X 3X7 | Tél.: 1 800 567-1283 ou 819 595-3900
© Université du Québec en Outaouais, 2007