Archives
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003

Nouvelles   Share

L'expertise de l'UQO en psychoéducation rayonne au Chili

Image

En août 2006, le premier congrès international de psychoéducation en langue espagnole s'est tenu à l'Universidad de la Frontera, à Temuco au Chili, devenant ainsi le premier congrès dans ce domaine à se tenir en dehors du Québec.  

À ce premier congrès, l'UQO était représentée par Jacques Dionne, professeur au Département de psychoéducation et de psychologie, par le responsable des stages en psychoéducation, Raynald Poulin, par les chargées de cours Nicole St-Martin et Catherine Desrochers, ainsi que par deux finissantes du programme de maîtrise en psychoéducation, Brigitte Demers et Paméla Andrée Nérette. À la délégation de l'UQO s’étaient joints Hélène Messervier, du Centre d’intervention en abus sexuel de l’Outaouais, Clément Laporte, du Centre d’expertise en délinquance du CJM-IU, Michel Landry et Geneviève Lefebvre, respectivement directeur de la recherche et chef de service au Centre Dollard Cormier de Montréal (centre spécialisé dans le traitement et la prévention des dépendances), ainsi que Cristian Altamirano, chargé de cours à l’UQAM et professeur au Cégep de Lanaudière. 

Près de 150 personnes, dont des représentants du Brésil, de l’Argentine, de l’Uruguay ainsi que de plusieurs régions du Chili, ont participé à ce congrès qui a permis de promouvoir l’importance d’avoir des éducateurs de première ligne compétents afin d’améliorer la qualité des services aux jeunes en difficulté.  Il s’agit là d’un des postulats à la base du projet Pour les jeunes en difficulté d’adaptation (PJDA) dans lequel l’UQO est partenaire avec l’Universidad de la Frontera (UFRO). Dans la plupart des pays d’Amérique latine, on accorde encore  peu de valeur au rôle de l’éducateur de première ligne intervenant auprès des jeunes de la rue et des enfants en difficulté d’adaptation (délinquants et autres). Le projet PJDA permet à l'UQO et à ses partenaires d'unir leurs efforts pour modifier cette situation et contribuer à une meilleure protection des droits des enfants et des jeunes les plus vulnérables au Chili et ailleurs.

C’est dans cette perspective de l’amélioration des services pour les jeunes que l’UQO contribue avec l’UFRO à la mise sur pied d’un premier programme de formation technique supérieure en psychoéducation. Présentement, 15 étudiants terminent leur programme de formation d’une durée de deux ans et demi. Le programme comprend 20 cours théoriques, dont 10 sont donnés conjointement par des professeurs de l’UQO et de l’UFRO, ainsi que des stages de formation pratique.  Deux autres cohortes d'une trentaine d'étudiants chacune sont en cours de formation. Le congrès fut un moment de grande fierté pour ces étudiants et ces éducateurs, car il leur a permis de faire valoir l’importance de leur rôle et de leur formation.
 
Depuis le début du projet PJDA, en 2003, trois étudiantes ont réalisé leur stage de maîtrise en psychoéducation au Chili (Brigitte Demers et Paméla-Andrée Nérette de l'UQO, et Marie-Ange Vicario de l'UQAT); un éducateur de rue du Chili (Andrès Reyes Oyarzo) a terminé son baccalauréat en psychoéducation à l'UQO en avril 2006, et une étudiante chilienne (Maria Gabriel Cordova) finissante du programme de formation technique en psychoéducation de l’UFRO fait actuellement un stage à l’UQO et en Outaouais.

Par ailleurs, des projets de recherche conjoints sont également en préparation et il y a actuellement des pourparlers avec d’autres universités chiliennes pour étendre les effets du projet PJDA. Bref, l'UQO rayonne plus que jamais au Chili dans le domaine de l'intervention auprès des enfants et des jeunes en difficulté d’adaptation.

Modifié par:  Direction des communications et du recrutement
Dernière mise à jour:  20.09.2006 10.19

Nouvelles
Événements
Communiqués

 

Savoir Outauouais

l'UQO, ça grandit
Pour nous joindre | À propos du site | Webmestre
Université du Québec en Outaouais, 283 boul. Alexandre-Taché, C.P. 1250, succursale Hull, Gatineau, Québec, Canada, J8X 3X7 | Tél.: 1 800 567-1283 ou 819 595-3900
© Université du Québec en Outaouais, 2007